Ventes sans frontières : viser un marché planétaire

Cette présentation ne se veut pas dogmatique sur une approche particulière mais plutôt indicative des nombreuses considérations dans une démarche d’expansion à l’international. En commençant par se poser la question de pourquoi aller à l’international il faut certainement bien plus considérer où aller. Les produits et services vendus vont fort probablement influencer les cibles mais il ne faut pas oublier l’influence culturelle, démographique et surtout économique comme les fluctuations de devises, les barrières tarifaires, l’élasticité des prix, etc. Faut-il avoir une présence locale ou un partenariat, ouvrir un bureau ou acheter un compétiteur local ? Et évidement le conférencier ne manquera pas d’illustré le tout par l’expérience de plusieurs bons mais aussi mauvais coups.

Biographie du conférencier

Toujours entrepreneur dans l’âme, Didier participe à la fondation d’un rêve : Objectif Lune. Sous sa direction, Objectif Lune est devenue un des grands leaders de son industrie en misant sur le talent, les alliances stratégiques, l’efficacité et surtout une approche internationale. En 2003 et 2004, Objectif Lune est reconnue par les Palmarès Fast50 et Fast500 de Deloitte et Touche. Et en 2007, c’est Didier qui reçoit le prix de PDG de l’année de Vision PDG-Desjardins, prix dûment mérité aux dires de son équipe. Objectif Lune est aujourd’hui un regroupement de seize compagnies à l’international possédant des bureaux dans 16 pays. Didier a toujours activement participé au démarrage des filiales ainsi qu’aux acquisitions, et n’hésite jamais à aller sur le terrain pour galvaniser les troupes.

Comments are closed.